Sweet Moon

Le Royaume lunaire etant detruit, les dirigeants deciderent de sauver leur enfants en les mettant sur la planete Terre afin de la preserver du mal
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiko

avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal    Ven 7 Mar - 23:08




  • Bout de papier volant 1.

    La vie est étrange, avant je n'étais pas ainsi, avant j'étais une enfant des plus normal je n'avais pas cette angoisse perpétuelle. Non, je n'avais pas aussi peur des autres, de ce qui m'entoure. Mais, ai-je vraiment peur ?
    Je n'ai aucune confiance en moi, je me sens aussi inutile qu'une feuille morte mais, pourtant je suis là. Je respire le même aire que les autres mais, pour moi le mien est vicié. Parfois mon corps a du mal à accepter l'aire que je respire. Tout ceci est bien trop imagé.

    Non.

    En vérité c'est que je suis malade et je crois que depuis cette annonce, mon monde c'est écroulé mais, ce qui a finis de l'achever est la mort de mon père. Mais, même-si je pense que la mort n'est pas une fin. C'est trop triste comme fin. Je sais qu'il vit toujours, dans le cœur de ma mère, de mon frère et du mien même-si, mon cœur à moi est malade.

    Je sais pertinemment le regard que me porte les autres, ce qu'ils pensent. Cette fille est faible, elle est fragile. Il faut la protéger. Mais, j'ai appris une chose je rassure les moins faibles que moi. Je les rassures, ils savent qu'il y a pire qu'eux. Moi, je refuse de penser comme ça. Oui, je refuse. Je hais la pitié alors, je ne veux ressentir aucune pitié pour moi, c'est une insulte.

    Mon père disait : ce qui ne tue pas rend plus fort.
    Aujourd'hui encore, je cherche le sens de cette phrase. Je me demande en quoi je suis devenue plus forte, je me sent, tout le contraire plus faible.
    Et j'ai cette voie dans ma tête qui me rappelle sans arrêt ce que je suis. Avant elle n'était pas là. Je l'entend toujours me rabaisser, m'humilier. Est ce que je me flagelle moi-même ? Je ne sais pas l'origine de tout ça.

    Je m'imagine un monde un autre monde, une autre vie.

    Une idée folle me trotte dans la tête depuis un moment... Je veux allez tirer des cartes, je n'y crois pas réellement à ce genre de choses. Mais, peut-être que j'irais voire, peut-être pour me rassurer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko

avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal    Mar 25 Mar - 5:51



    Bout de papier volant 2.

    Je n'ai jamais été forte pour exprimer ce que je ressens, pourtant j'ai des sentiments qui me font mal et qui me rende tout aussi heureuse. J'ai des souvenir tout aussi heureux que triste. Des choses que je garde pour moi, beaucoup de choses.
    La communication verbale est assez difficile, je ne sais jamais quoi dire à quel moment. Au final, je suis bien mauvaise pour commencer une conversation ou même en tenir une simplement.
    Tout ceci est bien ennuyant je vous l'accorde.

    En ce moment, je pense à une étape de ma petite vie.

    J'ai été un moment hospitalisé j'ai pu rencontrer de nombreuses personnes autant que le personnel médical que des patients comme moi. J'ai fait une rencontre que je peu qualifier d'importante dans ma vie. Oui, ce jeune homme souffrait de la même maladie que moi, les mêmes antécédents médicaux et attendait la même opération. Oui il attendait comme moi ce DCI (défibrillateur cardioverteur implantable).
    Je dois avouer que c'est lui qui est venu vers moi, alors que je me promenais dans les couloirs et observait le paysage par une des fenêtres. Il m'a beaucoup parler et je l'ai énormément écouté.
    Une relation amicale et de confiance c'est vite installé, il compensait amplement mon manque de conversation mais, j'étais une oreille attentive.

    Nous avons partagé les mêmes peurs, les même doutes et nous avons énormément parlé de la mort. Dans notre cas celle-ci nous frôle depuis notre naissance. Que notre vie à nous sera sans doute beaucoup plus courte que celle des autres. Mais, il disait que ceci nous rendait exceptionnel que nous étions des être à par. Je souriais à ses paroles qui me rassurait énormément à l'époque même-si cette voie dans ma tête me disait l'inverse.

    Le grand jour était enfin arrivé nous allions avoir notre opération tant attendu, il était venu dans ma chambre pour me rassurer. Mais, une mauvaise nouvelle allait gâcher cette journée qui devait être merveilleuse. Un de nous devrait attendre une journée de plus mais, dans notre cas c'était presque un supplice la forme de notre pathologie était assez grave et le sera toujours.

    Je refusais qu'il attende et lui aussi. Il décida de jouer notre sort tout les deux à pile ou face. Moi, j'avais la face ou lui le pile. La pièce afficha sa face. Je ne peux pas dire ce que j'ai ressenti à ce moment précis, mes sentiments se mélangeaient. Tout se contredisait.

    Mais, je reçue cette opération en première.

    Combien de temps cela à duré ? Je n'en ai aucune idée mais, je sais que l'opération 1 à 3 heures, je suis passée par la salle de réveille. Je n'étais pas bien. Cette journée reste floue et lointaine depuis toujours comme si elle n'avait jamais existé.

    Le lendemain je voulais absolument le revoir. On me disait que c'était impossible que je ne pouvais pas le voire. Je hurlais a m'en rompre les cordes vocales. Personne ne m'avait vue comme ça cela ne me ressemblait pas. Mais, je sentais au fond de moi que plus jamais je n'entendrais le son de sa voie. L'annonce de sa mort m'a cloué le bec si on peu dire.

    Un arrêt cardiaque...

    Ces quelques mots m'ont hantés très longtemps, il aurait eu cette opération, il aurait pus s'en sortir, il pus vivre encore un moment, il aurait pus faire tellement de choses...

    Et cette pièce, était resté dans ma chambre... Je l'ai prise entre mes doigts pâles et je l'ai regardée en silence en découvrant qu'elle comportait deux faces. En quelques sortes il avait signé son arrêt de mort.

    Personne de ma famille à par le corps médical ne connaissait notre relation. Il restera la plus belle plante de mon jardin secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiko

avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal    Jeu 26 Juin - 21:46




    Bout de papier volant 3.


    Plus on s'enfonce, plus on se sent seul. C'est vrais mais, j'ai décidée de remonter à la surface. Je veux revoir la lumière même-si elle m'aveuglera. Je veux me battre car, je ne veux pas qu'on se souvienne de moi grâce à un objet mais, pour qui j'étais.

    Aujourd'hui, c'est tout ce que j'écrirais sur cette feuille qui était vierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans un monde en noir et blanc seules les étoiles sont en couleur/ Journal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que vous aimeriez changer dans le monde du catch
» Episode 15 - Un trou dans le monde
» [5x15] Un trou dans le monde
» Le SIDA dans le monde
» RESTER DE BONNE HUMEUR DANS LE MONDE D'AUJOURD'HUI de Martin Marceau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Moon :: Sailor Moon :: Receuille ( bonus :p )-
Sauter vers: